Connexion
Menu

O/F

 Les lipides isopréniques

Connexion
Menu

O/F
Les lipides isopréniques



Généralités



Les lipides isopréniques ou isoprénoïdes

  • Ce sont des pigments végétaux
  • Ils nous sont indispensableset doivent nous être apportés par notre alimentation
  • Ils sont insaponifiables, en présence d’une base, ils ne produisent pas de savon.
  • Le corps ne sait pas les fabriquer ni leurs dérivés, pourtant essentiels à notre fonctionnement.


Les pigments végétaux


Les carotènes

  • Ils améliorent la qualité de la peau.
  • Le β-carotène ou provitamine A est un pigment jaune orangé présent dans les carottes, les myrtilles et le jaune d'œuf.
  • Le lycopène, pigment de la tomate.

Les dérivés des carotènes

  • La Vitamine A (rétinol) métabolisée dans l'intestin et le foie. Elle peut s'accumuler dans le foie en quantité très importante (foie de morue...).
  • Les dérivés du rétinol: rétinal et acide rétinoïque
  •   Action sur la croissance, la vision (souplesse de la cornée, vision crépusculaire), la peau (bonne qualité des cellules), la résistance aux infections.

Les dérivés quinoniques



Le cholestérol



Caractéristiques

  • Le cholestérol est directement apporté par l’alimentation
  • ou synthétisé dans l’intestin et le foie après une longue série de réactions chimiques
  • Le cholestérol est insoluble dans l’eau.
  • Il peut circuler librement dans le sang. Par ce moyen direct et immédiat, il est indispensable à la constitution des membranes des cellules.

Le cholestérol circule aussi sous forme de lipoprotéines spécifiques


LDL, Lipoprotéine de basse densité (low density lipoprotein)

  • En direction des cellules des tissus périphériques,
  •    Bénéfique pour la peau, pour la synthèse de la vitamine D
  •    Rôle de précurseur pour la synthèse de dérivés importants au niveau des glandes endocrines: hormones sexuelles, hormone des corticosurrénales, sels biliaires.
  •   C'est celui que l'on appelle souvent le "mauvais cholestérol", mais seul son excés est négatif. Il est indispensable à taux normal pour assurer alimenter en cholestérol les cellules périphériques.
  •   En excès, le LDL contribue à la constitution des plaques d’athéromes et des masses graisseuses ( 🡭 des risques cardio-vasculaires obésité, diabète, etc...)

HDL, Lipoprotéine de haute densité (hight density lipoprotein)

  •    Il fixe le cholestérol non utilisé pour le stocker dans le foie: C’est notre bonne réserve d’énergie.
  •      En moyenne, les 2/3 sont stockés dans le foie.
  •    Les valeurs normales du taux de cholestérol dans le sang sont de : de 1,4 à 2,6 g.L-1.
  •   Il y a lieu de suivre la cholestérolémie pour des valeurs supérieures à 2,5 g.L-1.
  •    Il diminue la fluidité des membranes cellulaires ce qui les fortifie,
  •    mais en excès, il peut trop les rigidifier.
  •    Quand le taux de cholestérol augmente en excès, il ne peut plus être solubilisé, par les lipoprotéines, et transporté. On observe alors des dépôts sur les parois des vaisseaux artériels = dépôts d'athérome ( artériosclérose). Les plaques d’athérome diminuent l’élasticité des parois et réduisent la section des vaisseaux pouvant les boucher complètement ( infarctus, embolie, phlébite) ou en provoquer la rupture ( hémorragie : Accident Vasculaire).



Les dérivés métabolisés à partir de cholestérol


Les stéroïdes

  • Les hormones sexuelles et leurs dérivés, sont essentiels à notre fonctionnement.
  • La testostérone, sécrétée par les testicules, responsable des caractères sexuels masculins ( Androgènes )et du développement des spermatozoïdes.
  • L’oestradiol, oestriol, œstrones, sécrétées par les ovaires et le placenta, hormones responsables des caractères sexuels féminins + fonctionnement de l'appareil génital féminin. (Oestrogènes).
  • La progestérone, sécrétée par les ovaires et le placenta, hormone responsable du maintien de la gestation.
  • Les hormones de la cortico-surrénale ou corticoïdes.
  • Aldostérone, minéralo-corticoïdes.
  •     Rôle dans la réabsorption du Na+ (sodium): Le sodium permet la fixation de l'eau, nécessaire dans le corps
  •     Rôle dans la sécrétion du potassium excédent (K+) par les reins dans les urines.
  • Cortisol, corticostérone, et les glucocorticoïdes.
  •     Rôle anti-inflammatoire, anti-stress...
  •  Leur synthèse est sous la dépendance de l’hypophyse (ACTH).

Acides et sels bilières

  • Ils sont métabolisés à partir du cholestérol.
  • La bile, liquide contenant les sels biliaires synthétisés dans le foie et stockés dans la vésicule biliaire. Ils sont libérés lors du passage du bol alimentaire dans l'intestin grêle pour permettre la digestion des graisses par émulsion.
  • Les acides biliaires, glycocholique et taurocholique (et leurs sels) ni leurs dérivés, pourtant essentiels à notre fonctionnement.
  • Ils sont formés à partir du cholestérol , combinés à des acides aminés: glycine, taurine.
  •   Ils ont un rôle détergent, émulsionnant les graisses alimentaires et facilitant l'action de la prise en charge intestinale des lipides. ni leurs dérivés, pourtant essentiels à notre fonctionnement.

La vitamine D

  • D'origine endogène, métabolisée dans le corps à partir du cholestérol, sous l'effet d'une simple irradiation des rayons ultra-violet du soleil.( ce qui ne veut pas dire que l'on doive s'exposer sans précautions et prendre des coups de soleil!!).
  • D'origine exogène, apportée au corps par l'alimentation, la vitamine D3 ou cholécalciférol, métabolisée à partir de l'ergostérol (stérol végétal) agit principalement sur l'absorption digestive du calcium.
  •    Une carence en vitamine D provoque une carence en calcium qui peut
    conduire au rachitisme (forme sévère de carence),
    à des défauts de croissance,
    à des déformations du squelette avec une diminution de la résistance des os,
    ou encore à une déminéralisation des os, observable chez l'adulte jeune (ostéomalacie).



Les terpènes


  • sont constituants des huiles essentielles naturelles,
  • et utilisés en phytothérapie.


Vitamines A, K, E, mieux vaut s'informer pour savoir si l'on est carencé ou non!









Devenir J'M Selfers